Tinga Neere

Qui sommes nous ?Actions agro-écologiques pour la souveraineté alimentaire en Afrique Sahélienne Facebook Twitter Tinga Neere

Actualités

Accueil > Actualités

0 | ... | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | 54 | 60 | 66 | 72 | 78

  • Artistes

  • Acquis et défis de l’agroécologie

    Le cas de la région Nord du Burkina-Faso

    Le jeudi 15 novembre 2012, par René Billaz

    La Région Nord du Burkina Faso, soumise aux sévères conditions de l’aridité tropicale de basse altitude, déjà densément peuplée historiquement (l’ex royaume mossi du Yatenga), a connu une croissance démographique très élevée des hommes et des troupeaux, puisque la première a été multipliée par quatre au cours du vingtième siècle. Des épisodes longs de sécheresse (années 1970 et 1980) ont eu des conséquences dramatiques sur les populations, leurs troupeaux mais aussi sur les ressources naturelles.

  • Merci de votre don !

    Nous en feront bon usage.

    Le lundi 3 septembre 2012, par Webmestre

    Merci pour votre don, n’hésitez pas à consulter le site pour suivre l’évolution du programme. A bientôt

  • Contact

    Vous avez une question ? N’hésitez pas...

    Vous pouvez nous contacter par courrier à l’adresse suivante, ou par mail via le formulaire ci-dessous : Ingalañ c/o le pot commun "programme tinga-neere" 9 route du vieux bourg 56220 Rochefort-en-terre Tél : 09 72 47 50 36 (...)

  • Les agronomes qui soutiennent le programme

    Leurs publications

    Différents techniciens et personnes de la société civiles apportent leur soutien technique au programme Tinga-Neere.
    Retrouvez ci-après leurs publications.

  • La dégradation des terres au Sénégal : la réponse à partir des Arbres Fertilitaires

    Par Mansour Ndiaye : Directeur exécutif de APAF Sénégal

    Le mercredi 29 décembre 2010, par Mansour Ndiaye

    Depuis plus de trois décennies, on assiste au Sénégal à un effondrement continu des performances de l’agriculture (rendements agronomiques, productivités agricoles, productions agricoles, revenus des paysans, baisse des produits de l’élevage etc...).
    Et le mal risque de persister voire s’empirer ; en effet, l’état du Sénégal semble encore ignorer l’origine des contraintes réelles de son agriculture. Il continue à approvisionner à des prix fortement subventionnés, les paysans en : engrais chimiques, équipements agricoles lourds, semences sélectionnées, pesticides chimiques, etc…

0 | ... | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | 54 | 60 | 66 | 72 | 78