Tinga Neere

Qui sommes nous ?Actions agro-écologiques pour la souveraineté alimentaire en Afrique Sahélienne Facebook Twitter Tinga Neere

Thème : OGM

Accueil > Les partenaires > OGM

Articles traitant de la lutte contre les OGM...

  • Les OGM : fausse solution, vraie catastrophe

    Coton, maïs ou sorgho OGM, la société civile aux aguets

    Le mardi 2 juin 2015, par Florian, Hervé Le Gal

    Comme si quelque chose était à cacher, les premiers essais de coton OGM ont démarré discrètement au Burkina Faso, en 2001, en violation de la convention sur la diversité biologique de 1992 et le protocole de Carthagène sur la biosécurité de 2000. Monsanto et les firmes de biotechnologies utilisent depuis ce pays comme un cheval de Troie pour essaimer les OGM en Afrique de l’Ouest.

  • Message de José Bové pour la marche du 23 mai

    Contre Monsanto et pour la souveraineté alimentaire

    Le vendredi 22 mai 2015, par Florian

    José Bové délivre un message de soutien aux Burkinabè qui marcheront contre Monsanto et pour la souveraineté alimentaire le 23 mai à Ouagadougou. Cette marche sera liée à celle de Rennes (Bretagne) qui se déroulera le même jour à 14h.

  • Soutien au peuple Burkinabè

    Message de Christian Jacquiau

    Le jeudi 7 mai 2015, par Christian Jacquiau

    Une poignée d’entreprises transnationales ont entamé une colonisation de la planète avec pour seul objectif de transformer chaque acte de notre vie quotidienne en autant de sources de profits durables et inépuisables pour leurs actionnaires.
    Boire un verre d’eau, croquer dans une pomme ou mordre dans un morceau de pain implique désormais dans leur esprit que leur soit aussitôt versée une redevance rémunérant leur pseudo génie d’inventeur.

  • Face aux OGM, la société civile reste debout

    Le 23 mai 2015, Ouagadougou marche contre Monsanto et pour la souveraineté alimentaire

    Le vendredi 17 avril 2015, par Hervé Le Gal

    Depuis le début des années 2000, le Burkina Faso est une cible de la firme Monsanto qui entend faire du pays son laboratoire africain et une de ses portes d’entrée des OGM sur le continent.
    Après l’introduction officielle du coton BT en 2003, le maïs OGM est annoncé pour cette année. Si les projets de Monsanto aboutissent, ce seront ensuite le sorgho, le niébé, l’oignon, la patate douce, tous génétiquement modifiés qui s’imposeront, au Burkina dans un premier temps, puis en Afrique de l’Ouest, puis sur ce continent.

  • Analyse du rapport de l’IAASTD

    Evaluation Internationale des Sciences et Technologies Agricoles au service du Développement

    Le lundi 1er décembre 2014, par Florian

    Analyse du rapport de l’IAASTD réalisé par le ministère Français de l’agriculture et de la pêche. Ce dernier ayant également participé à la conception de ce rapport.
    L’IAASTD, initié et animé par la Banque mondiale et plusieurs agences des Nations unies, entre 2005 et 2008, visait à évaluer de manière prospective la contribution de la recherche agronomique et des technologies agricoles aux objectifs du Millénaire pour le développement.